Fortes chaleurs, quels sont les risques au travail et comment y remédier ?

L’été est là et nous connaissons ces dernières semaines des journées chaudes voire caniculaires dans certaines régions. Découvrons quels sont les risques liés aux températures élevées et pourquoi il est indispensable de s’hydrater régulièrement.

S’hydrater même en absence de soif

Le corps humain régule en permanence sa température afin de maintenir les 37 degrés nécessaires à son bon fonctionnement. En période de fortes chaleurs, le travail de régulation demande plus d’efforts et de réserves. En effet, l’eau est le refroidisseur de notre corps. Pour se maintenir à 37°C, notre corps va puiser dans nos réserves en eaux et évacuer nos calories via la transpiration. Qui dit transpiration dit alors hydratation pour maintenir le niveau de nos réserves.

Les salariés du BTP, les ouvriers agricoles, les employés d’entretien d’espaces verts et tous ceux qui travaillent en extérieur sont les plus exposés aux risques liés aux fortes chaleurs. Leur système de régulation est fortement sollicité, et ce, tout au long de la journée. En cas d’hydratation insuffisante, les symptômes suivants peuvent se faire ressentir : fatigue, sueurs, maux de tête, nausées, vertiges…Ces symptômes peuvent être précurseurs de troubles plus importants voire mortels. En effet les facteurs individuels tels que l’âge ou la condition physique peuvent aggraver les effets de la chaleur sur la santé.

L’hydratation est donc indispensable, même en l’absence de soif, pour aider notre corps à faire face à ces fortes températures.

Buvez, même dans des lieux climatisés !

Dans les bureaux climatisés on se sent protégé, pourtant, lorsque l’on sort dehors pour une pause ou en fin de journée, le choc thermique subit par notre organisme est d’autant plus violent pour notre système de régulation. En effet, lorsque vous passez d’un bureau climatisé à 24°C aux 30-35°C ressentis à l’extérieur, votre corps doit encaisser un fort écart de température en un temps très court. Autrement dit, il va devoir faire fonctionner votre système de régulation en « marche forcée » : pour cela, il va puiser dans vos réserves en eau, réserves qu’il aura fallu préalablement remplir en vous hydratant. Si vos réserves en eau sont trop basses, des risques plus ou moins graves apparaissent : sensation d’étouffement par la chaleur, baisse de concentration, maux de tête…

Quel que soit votre secteur d’activité, il est important de garder vos réserves en eau au meilleur niveau. Pour cela une seule solution : boire régulièrement au cours de la journée.

Le slogan utilisé lors de la campagne de prévention de l’INRS (Institut National de recherche et Sécurité) après la canicule de 2003 était d’ailleurs de bon conseil : « Contre le coup de chaleur, un verre d’eau tous les quarts d’heure ! »

Aidez vos collaborateurs à rester bien hydratés grâce à toutes nos solutions eau.

Sources :
http://www.inrs.fr/risques/chaleur/travail-exterieur-fortes-chaleur-ete.html
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=A%20673

 

SANTÉ ET BIEN-ÊTRE