Le café : partenaire énergétique de votre santé ?

Compagnon de votre journée, cette boisson coup de fouet vous est indispensable ? Sachez que vous n’êtes pas seul. Au vu de sa popularité et des nombreuses controverses à son sujet, le café a été l’objet de beaucoup d’études scientifiques.

La manière dont vous consommez votre café vous permet de bénéficier de ses bienfaits. En effet, son influence positive sur le stress, sur l’humeur, sur la stimulation des capacités intellectuelles ou la prévention des maladies chroniques sont autant d’effets bénéfiques avérés et prouvés, liés à la consommation de café.

Pour une consommation de 3 à 4 tasses par jour, les bienfaits de la caféine et des polyphénols sont aujourd’hui démontrés. Une étude de l’école de santé publique d’Harvard* menée pendant 30 ans sur plus de 200 000 individus et leurs habitudes alimentaires a, par exemple, permis de démontrer que le risque de développer des maladies chroniques (pathologies neurologiques, cardiologiques ou diabète de type 2 par exemple) était fortement diminué.

Cependant, il est nécessaire d’adapter sa consommation de café à son état de santé et à sa sensibilité à la caféine.

Le café est un stimulant reconnu dont les effets sont immédiats. Après ingestion, une légère hausse de la tension artérielle peut en effet être observée, mais pas plus qu’après avoir monté des escaliers par exemple. Le café ne présente donc pas de réel risque dans la mesure où sa consommation reste modérée. Les individus présentant des risques cardio-vasculaires doivent ainsi limiter leur consommation à 1 à 2 tasses par jour.

Quant aux insomnies, le café peut tout à fait vous empêcher de dormir, tout dépend de l’heure à laquelle vous le consommez. La caféine atteint son pic d’activité après 30 à 40 minutes. Elle met ensuite entre 2 et 5h à être éliminée. Dans l’idéal, il est conseillé de stopper sa consommation de café après 17h pour limiter le risque d’insomnies.

Tout repose donc sur la façon de consommer le café. Une consommation modérée, dans la limite de 4 tasses par jour, n'engendrerait pas de risque chez les personnes saines. Cependant, à partir de 7 tasses quotidiennes, le café peu devenir nocif pour l’organisme. De même pour les femmes enceintes, les effets de la caféine sont multipliés par 3, il est donc important de limiter sa consommation.

Pour profiter des effets bénéfiques du café, Chateaud’eau vous propose une large gamme de solutions café pour répondre aux consommations de vos collaborateurs.

Sources:
*http://www.hsph.harvard.edu/news/press-releases/moderate-coffee-drinking-may-lower-risk-of-premature-death/
Pr. François Carré, "Café et système cardiovasculaire" ; Café et santé - Editions Expression santé

CAFÉ