L’origine des expressions autour de l’eau

Parce que l’eau fait partie du quotidien des humains depuis toujours, on la retrouve même dans notre langage puisque de nombreuses expressions tournent autour de cette boisson. Si l’on en connaît généralement le sens, on connaît moins les anecdotes à l’origine de ces expressions.
Découvrons comment sont nées quelques-unes de ces expressions.

Il y a de l’eau dans le gaz :

Cette expression fait référence à un phénomène physique observé dans une cuisine et plus précisément sur une gazinière. Si de l’eau pénètre dans les trous d’une gazinière, la flamme à tendance à s’éteindre. Ensuite, l’évaporation de l’eau par ces petits trous provoque un bruit aigu, bruit assimilé au son qui précède une explosion. La flamme qui s’éteint et le bruit d’explosion provoqué par l’eau dans le gaz sont l’image d’une dispute naissante d’où la signification de l’expression.

Apporter de l’eau à son moulin :

Cette métaphore exprime le fait de fournir des arguments qui renforcent une position. L’origine de cette expression date du Moyen-Age et plus particulièrement des meuniers qui ne pouvaient travailler que grâce à l’eau qui faisait tourner leur moulin. Apporter de l’eau aux moulins des meuniers voulait donc dire leur procurer un avantage pour leur travail. Cette expression est souvent utilisée lors de débat.

C’est clair comme de l’eau de roche :

Aujourd’hui l’expression est employée pour marquer l’évidence d’un fait. En vieux français, « roche » signifiait « cave », l’eau de roche est donc synonyme de notre actuelle eau de source, une eau réputée comme limpide et transparente. C’est sur ces caractéristiques qu’est née l’expression.

Ne jamais dire fontaine, je ne boirai pas de ton eau :

Ce proverbe trouve son origine dans les écrits du Moyen-Age qui relatent une aventure de l’époque : Un ivrogne avait juré dans son village qu’il ne boirait jamais d’eau. Ce dernier, en rentrant chez lui un soir et toujours sous l’emprise de l’alcool, tomba dans la fontaine à eau du village, but la tasse et finit par se noyer. Le village avait alors tiré la morale de cette histoire : ne jamais dire jamais…

Au fil de l’eau :

Etymologiquement, le fil, du latin filium, représente le courant de l’eau en comparaison avec sa continuité et la direction qu’il prend. Ce mot filium décrivait à l’époque le caractère aléatoire d’une décision qui, portée par le courant, pouvait aboutir soit à un échec soit à une réussite. Aujourd’hui un seul sens de l’expression est gardé et l’expression « au fil de l’eau » signifie progressivement, au fur et à mesure.

Avoir l’eau à la bouche :

Cette expression n’est autre qu’une description du phénomène physiologique qui s’opère lorsque l’on a faim et que l’on se retrouve devant un plat, un dessert ou une gourmandise que l’on apprécie : notre bouche produit beaucoup plus de salive. L’expression s’est finalement généralisée à tous les plaisirs puisqu’ « avoir l’eau à la bouche » signifie « attiser l’envie ».
Très présente dans notre langue française, l’eau doit aussi, et surtout, se retrouver à disposition des employés, pour les garder bien hydratés.

Pour rester bien hydratés tout au long de la journée, profitez de nos offres de fontaines à eau en entreprise :

Source:
http://www.linternaute.com/expression/recherche/eau/1/
http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5432

 

EAU ET HYDRATATION